Page d'accueil

mercredi 3 juin 2020

lundi 1 juin 2020

Un coucou

Coucou a tous. 

Petite détente au parc de l'ermitage.
 Avec un pique-nique. 
On vous embrasse. 

David et Sandrine.

dimanche 24 mai 2020

Texte de Bernard


Amour
A  toi,
Sybilline,
Avec cette joie,
D’ici, peu, se glorifier,
D’un mal incolore,
Invisible, à mettre à distance,
Dans le tram, impossible tenir,
Ces espaces, d’un metre a un metre cinquante !!!
De porter encore,
Un masque, toutes les quatre heures,
Le jeter, ou le passer à la machine,
S’il est en tissus, à 60 degrès, aux plus.
Depuis quelque jours, plus dérogations.
Alors tout aux mieux, je ne pourrais pas,
T’embrasser, te faire voleter, te faire tournoyer
Dans les airs, engranger tout cet amour plus que,
Nécessaire.
Attendre, encore patience,
A tous égards, au moins prendre avec la plus grande
Tolérance, éviter tous conflits.


Bernard

Photo sur le théme du printemps


Lionel nous a fait parvenir 
cette photo printanière


vendredi 22 mai 2020

Un dessin humoristique

Patrice B a souhaité partager sur ce blog 
un de ses dessins, rigolo et inspiré 😀

Texte de Bernard

SEMBLANT

Au pire,
De nous,
Endormir,
O virus,
Endemique
Je refuse
Ta visite.
De t installer
Chez moi.
Hors la loi,
Non, tu ne peux
Pas entrer.
Ici,porte d entree, à triple serrures,
Pas d’ acces.
Tu tambourines,
Tu insistes, tu attises
Tu sonnes, sonnes dring , dring,
Tous fixes, smartphones !!!
Une colère venue de loin.
M hérisse le poils, me fait voir
Rouges, des plus noires coleres !!!
De plus  forts tonnerres, d’eclairs,
Des plus gros orages, tu ne peux pas,
Rivaliser ,elle sort sans contrôles.
De debits, par rafales de mitraillette
Un long monologue, plus vif, visceral,
D un des plus long monologue
Hexagonal !!
Tout en un, injures, primaires, mots d oiseau !!!
Ces façons  d écrire,toutes émotions
Qui enlaidissent
Tous ces vagues à l ame,
D un mot, un seul, m emporter
S’en oublier tous les desagrements
Que terre, mers, oceans, d où tu viens,
Accentuent.
Je ne le sais pas.
De tous matins, de tous soirs,
Exprimer tous ces emois,
Ce qui fourmille,
D idées fusent, en toutes diatribes,
Il n est pas si loin,
Où, nous dominions,
Tous maux, toutes contagions !!!
Toutes quietudes,
Retrouver ma famille,
Toutes ses habitudes.entre
Mes amis, amies d espoirs 33 !!!
Que cette envie, même, sous une paperasse,
Des vaisselles de quatre cinq jours.
Des piles de linges sans savoir,
Demeler du sale, du propre.
Une montagne de linges de corps,
Chaussettes depareillees, non je ne trouve pas
Son jumeau, sa jumelle.
De se demander où elles ont pu finir !!!
Plus de deux mois, j ai pu remettre de l ordre,
Avec l aide de mes prestataires,
De mes proches.
Un parcours, de chez soi,
De chez moi, a se croire eternellement
Chaque jour dimanche !!!
Et le onze mai  2020,
Délivrance, restons sur nos gardes
Toutes fois, je vous en remercie.
En tous actes, toutes attentions,
Soit suivre toutes informations,
Recommendations, attitudes hygieniques,
Obligations porter un masques au dehors.
De  l ennui, de manifestes de deraisons,
Droits propres à parler, s’exprimer,
Apprendre à converser, en tous rapports avec l administration,
En respect dument et règles a tenir, apprendre a s exprimer
Se faire comprendre, entendre clairement, sans bégayer,
Sans chercher mes mots ces  mots  ce qui nous définit.
De se mobiliser idées en toutes lignes,
A écrire sur le sujet, au propre,
A l encontre au covoid 19,
Tirer toutes leçons,
Oui, de vivre confiner,
Expériences de vies,
Je le vous dis ces prochaines
Decenies où nous ne savons que
Très peu, de nous, de nos natures,
Intellects.
De ce qui nous entoure,
De ce que nous avons a découvrir,
Tous cet environnement d animaux,
D insectes des millions d  informations,
Alors plait il, regardez  ces documentaires,
Animaliers, de découvertes de communautés,
De tous pays, de tous groupes de vies, s enrichir
Ou non.
Tous un univers , de notre planete si expressive,
Dont nous ne savons trop peu,
Rien, rien, de rien.
                                                                                                         Bernard

jeudi 21 mai 2020

Un coucou

 On est content tous de se revoir
 après le confinement ! 
 

                                               Florence et Sylvie

Un coucou du club Delord




Relaxation au soleil !

mercredi 20 mai 2020

Phrase culte

Tony dit
" Je n'entends pas mon nez avec mon masque "

A méditer... 

Le club Mozart

Un coucou



Après le roi des courses,
le roi du barbecue






















     vive les barbecues.

Miam-miam